CATALOGUE Autonomie Santé Parcours intérieur Pratika-Pratik Livre Carte Postale Reflet d'artiste L'Ouisti Minifolio ———————————

 

 

 

 

———————————
DON DE SOUTIEN À ESTELLE VEREECK
Soutien libre
5 €

La parole d'Estelle Vereeck dérange l'Ordre des dentistes, semble-t-il, de même que le monopole des dentistes. Estelle Vereeck proposait des analyses psychodentaires. Bien qu'aucun titre ne soit requis pour l'aspect psychologique, bien qu'elle soit titulaire d'un doctorat en chirurgie dentaire, le tribunal a estimé que son travail s'assimilait à un acte médical, pour lequel il est nécessaire de disposer en outre d'une inscription à l'Ordre. En conséquence de quoi elle a été condamnée, début février 2015, à un an de prison et vingt mille euros (> Pour avoir lu les dents, elle rembourse 20 000 €).

De ce fait, elle ne peut plus proposer ses analyses, ni répondre à aucune question. Comme il faut un casier vierge pour exercer, la condamnation revient à une interdiction à vie d'exercer. L'Ordre a certainement obtenu ce qu'il cherchait car il se trouve qu'en avril 2013, c'est-à-dire avant la procédure qui l'a condamnée, Estelle Vereeck avait demandé (sous son nom d'exercice) sa réinscription à l'Ordre du 06, qui lui a été refusée au motif qu'elle n'avait pas exercé depuis longtemps et n'était donc plus supposée compétente, au terme d'une procédure qui, au vu du texte publié sur son site par le Conseil National de l'Ordre, ne paraît pas conforme aux dispositions de l'époque (comme expliqué dans l'extrait ci-dessous*, ce chef de refus est désormais légal mais ne l'était pas en avril 2013 : « l'Ordre ne pouvait, par exemple, procéder à la vérification des compétences d'un chirurgien-dentiste demandant son inscription après de longues années d'interruption »).

Heureusement, la liberté d'expression permet de continuer à publier. Estelle Vereeck continuera de jouer un rôle de lanceur d'alerte, avec circonspection cependant, et vous le comprendrez (sachez alors lire entre les lignes pour chaque mise en garde), dans l'attente dun statut protecteur pour les lanceurs d'alerte, statut sans cesse repoussé.

Vous comprendrez également qu'elle se trouve en difficulté financière. Le don que vous lui ferez l'aidera, et lui sera reversé intégralement (pour l'aider, nous prenons en charge les fais bancaires). La somme minimum est de 5 euros mais rien ne vous empêche de contribuer davantage en cochant le nombre de fois 5 euros que vous souhaitez.

Voir également sur le site de l'auteur L'analyse psychodentaire n'existe plus

Estelle Vereeck vous remercie par avance.


*Extrait du site de l'Ordre qui démontre que le refus opposé à Estelle Vereeck était illégal en avril 2013 :




Réalisé avec Sitedit